17/02/2008

Le Gros Calin

505657229

Gros Calin Sucrer du debut a la fin Il commence avec la main Continue avec la bouche Les levres qui se touche.Et La qui tourne Une main sur le cou et l'autre poser Un frisson grimpe dans mon corps Soudain on se retrouve,Corps a Corps Deux etres nus et dechainer Le Gros Calin n'est plus ce qu'il etait Il passe du Sucrer a l'aciditer Et comme je dis L'amour est un nom Le sexe est un Jeu Alors, oublie le nom Et joue le Jeu!!

21:02 Écrit par A travers mon regard dans Poémes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poemes |  Facebook |

Commentaires

Bienvenue chez les poëtes! Très sympas tes poëmes! J'adore la poësie - Cela me fait penser qu'il faudrait que j'en mette sur mon blog. Viens me voir à l'occasion!

Écrit par : JIMA | 23/02/2008

Les commentaires sont fermés.